Dans le Journal du net Solutions, Guillaume Ploin, consultant de la société SQLI, fait un point sur les technologies "Rich client", qui permettent de pallier à certaines limitations du mode Web client (accès à des ressources présentes en ligne via un client et un protocole universel).

Pour apporter des fonctionnalités évoluées et une ergonomie plus complète avec des fonctions comme le Drag and Drop, ou des fonction évoluées de tri ou encore de synchronisation, le HTML devient compliqué à mettre en oeuvre, voire franchement insuffisant pour certaines fonctionnalités. Ces limitations ont conduit à l'utilisation combinée de l'utilisation d'un navigateur et de technologies qui s'executent sur le poste du client, ce qui facilite par exemple le travail hors ligne. Ces technologies sont très puissantes et certainement destinées à se généraliser.

L'article du JDN SOlutions fait le point sur les différentes technologies qui peuvent être utilisées à l'heure actuelle, sur leurs avantages et inconvénients, et sur leur aptitude à devenir de vrais standards universels.

Java, Flash, Xul, .net sont analysés, et une fois de plus, on vérifiera que les enjeux sont énormes et qu'ils tournent toujours autour du débat Logiciel libre/propriétaire, ainsi que de la vitesse de diffusion des différentes technologies dans le marché. Comme toujours, certaines technologies peuvent devenir des standards de fait sans pour autant être vraiment intéropérables ou normalisées par des organismes comme le W3C.

Un article tout à fait intéressant pour commencer à anticiper sur les applications Web de prochaine génération, en quelque sorte (mais c'est un avis personnel) le Web dynamique pas bricolé et vraiment intéropérable, si tout se passe bien. Et sinon, c'est reparti comme en (quatre-vingt) quatorze ;-).
Lire l'article sur le JDN SoLutions