Stéphanie Troeth, membre du groupe éducation du WASP (Web Standards Project) est interviewée par Xavier Borderie (1) sur le Journal du Net Solutions. Ce que je retiens de cette interview :

  • Stéphanie pointe avec beaucoup de justesse la nécessité de renouveler les contenus de formation qui reposent encore trop souvent sur des techniques dépassées.
  • Elle tord le cou à une ou deux idées reçues. A ce sujet, je ne retiendrai que cette phrase : "Contrairement à la croyance populaire, Flash n'est pas entièrement inaccessible, et du XHTML mal écrit peut également être inaccessible".
  • Elle souligne la vivacité de la communauté française autour des standards, en pointant Openweb, Pompage, et également Opquast. Bien vu.

1 Puisque que l'on parle d'éducation, je pose une question à mes lecteurs. Nous sommes en 2006 : à part Xavier Borderie, justement, combien de journalistes français ont véritablement écrit de manière suivie et argumentée sur le respect des standards et des bonnes pratiques. Un ? deux peut-être ? Quelqu'un peut-il me donner des noms, histoire que je me remonte un peu le moral. Je précise qu'à part un rapide échange à Paris Web, je n'ai pratiquement jamais échangé avec Xavier.