La compatibilité des tailles de polices avec les différents navigateurs est un véritable casse-tête pour les développeurs et les designers. Il est déjà extrêmement difficile de faire passer l'idée à des décideurs qu'une taille de police ne doit pas être exprimée en taille fixe (voir la bonne pratique Opquast N°4). Lorsqu'en plus, on s'aperçoit que ce qui était très joli dans une navigateur devient tout cracra dans un autre navigateur, les arbitrages sont extrêmement difficiles. Pour faciliter vos arbitrages, justement, Aurélien nous a étudié la façon dont l'affichage des polices évolue en fonction des unités et du navigateur. Un article bien pratique quand vous aurez envie d'étrangler le directeur général ou de massacrer votre designer ;-)

A propos d'Aurélien, toujours, il organise également la troisième édition du WASP café ce soir jeudi à Paris. Pour plus d'infos, allez-voir son blog.