Pour faire court, à la question "Qu'est-ce qui vous semble important et dont on ne parle jamais ?", il répond l'évolution. Il argumente ainsi un peu plus loin :

C'est parce que le vivant n'est pas précis, mais flexible, qu'il fonctionne si bien et fait preuve de cette extraordinaire faculté d'adaptation

Je ne sais pas si vous avez eu le même "tilt" que moi en lisant cette phrase, le parallèle avec le web et son évolution est évident. Aujourd'hui, le développement des services en ligne demande moins de précision, en revanche, il demande beaucoup de souplesse, pour s'adapter à la demande, et aux changements technologiques et stratégiques. À l'échelle biologique, les êtres vivants qui n'ont pas su s'adapter (adaptation = erreurs qui apportent un avantage dans l'environnement) ont disparu. À l'échelle du web, la sanction semble être identique.

Et on comprend alors mieux ce que M Radman veut dire quand il explique :

Quand ça va très mal, il y a même des systèmes biologiques qui augmentent les erreurs, ce qui augmente leurs chances de s'adapter

Il faut donc oser partir dans de multiples directions (ce que les êtres vivants font naturellement via des erreurs génétiques) tout en sachant que la très grande majorité de ces directions seront des échecs, mais certaines seront bonnes, et certaines seront la clé de la survie.

Au final, les règles qui régissent l'évolution du vivant s'appliquent très bien à d'autres domaines.

Les acteurs de l'industrie du disque et du cinéma devraient aussi en prendre acte, en ce moment, je les classerai bien volontiers dans la catégorie "En grand danger d'extinction" : ils se bornent à freiner l'évolution de leur environnement. Les mammouths avaient beau être imposants et sembler intouchables, il n'ont pas su évoluer assez vite dans leur environnement qui a changé rapidement (environ 1000 ans). Le smilodon avait beau être un prédateur hors pair possédant des armes redoutables, il n'est plus. Qu'on ne se trompe pas, un individu doit s'adapter à l'environnement pour survivre, et non l'inverse. Il faut être prétentieux pour se croire capable de canaliser toutes les forces, tous les paramètres d'un environnement afin de le maîtriser et de le stabiliser.

Il ne faut pas avoir peur du changement, c'est un processus naturel, et je pense que ceux qui ne l'intègrent pas, quel que soit le domaine, ne peuvent aux mieux qu'espérer ralentir le changement à l'échelle humaine, mais le changement s'opérera.

Il serait amusant de découper l'histoire du web en périodes, comme l'Histoire du vivant. Je suis sûr qu'il y aurait des parallèles intéressants à mettre en évidence.

P.S. : Oui, j'avoue, j'ai longtemps hésité entre faire des études de biologie ou d'informatique. (je ne regrette pas mon choix)