Alors, tout d'abord, allons jeter un œil sur l'étude proposée par Jean-Pierre. Elle montre entre autres qu'on peut tout à fait envoyer des pages de plusieurs mégas de données à des utilisateurs tout en maintenant un certain confort de consultation et de manipulation de données. Ce n'est pas donné à tout le monde, il faut des grosses compétences en performances Web, certes, mais ça se fait, et l'étude le montre bien. Il est notamment possible de proposer une page très lourde qui s'affiche vite.

Il est également possible de proposer une page de 32 Méga (!) très bien optimisée en théorie pour les performances. Regardez ce petit bijou dans WebPageTest. Si vous regardez les mesures mises en place pour optimiser les performances, en gros, ça va. La page obtient des tas de A dans les systèmes de mesure de performance.

Oui, mais voilà, il y a un problème, même si des sorciers du Web arrivent à faire rentrer un éléphant dans une smart, la smart en question va tout de même faire quelques tonnes de plus. Il n'est pas dit qu'elle batte des records de vitesse ;)

Le vrai problème, c'est que 1 Méga reste 1 Méga. Et ce petit méga inoffensif proposé par un créateur de site connecté en haut débit à un client connecté en haut débit devient un méga très long et même quelquefois très cher à charger dans d'autres conditions. Par exemple, lorsque le client est dans le métro, un train, une zone mal couverte, ou depuis l'étranger, cela peut carrément devenir très long, très cher, voire impraticable.

Dans mon forfait data mobile, j'ai 5 Go par mois. Pour brûler un forfait comme ça, encore récemment, il fallait se lâcher sur la consultation de vidéos. Il me semble que la consultation de pages Web devrait bientôt suffire à aller au bout de ce type de forfait.

Ce n'est pas tout. La plupart des grandes entreprises sont engagées dans des démarches développement durable. En toute logique, l'économie d'énergie et de frais d'hébergement devraient être déjà prioritaires dans ces groupes. Il semble que cela ne soit pas encore le cas.

En résumé, les sites Web ne doivent pas seulement être configurés pour être délivrés rapidement, ils doivent être légers, tout simplement.