Tout d'abord, le père Noël s'est manifesté en la personne de Laurent Jouanneau, expert des technologies Mozilla, qui nous a indiqué (et cela s'est vérifié) qu'il avait des compétences d'expert sur les technologies mozilla. Nous lui avons demandé une première mission de remise en service, puis une deuxième mission pour préparer la suite.

Par ailleurs, nous avons demandé à Fabrice Bonny, mon frère d'armes de reprendre le chantiers tests, qui était laissé de côté depuis un bon moment. Mais nous avons décidé de reprendre les rennes (pardon). Certes, les missions de Laurent et Fabrice nous ont coûté un peu de sous, mais un de nos clients a contribué aux développements et après tout, il semble que vous l'aimez bien cette extension. D'ailleurs, si votre patron veut participer, il est le bienvenu.

Avec toutes ces histoires, passons aux cadeaux :

  • Une nouvelle version est disponible pour Firefox 40 à 43. La version 43 ne marchera que si vous modifiez une préférence concernant la signature de l'extension. C'est fastoche. Vous tapez about:config, vous dites que vous avez compris. Vous recherchez le paramètre xpinstall.signatures.required et vous le mettez à false
  • De nouvelles listes sont automatisées comme le RGAA dans sa version 3 et Opquast bonnes pratiques qualité Web version 3. Ouiiii (attention la peinture est encore fraîche, certains tests nécessitent encore d'être débugés)
  • Laurent Jouanneau poursuit sa mission qui conduira nous l'espérons à une version qui marchera pendant plusieurs générations n'en doutons pas (comment ça je ne suis pas crédible?)

Allez, c'est parti, vous pouvez télécharger, utiliser, tester, aimer, soutenir papa Noël Opquast sur Facebook et le suivre sur twitter. Je vous annoncerai d'autres nouvelles bientôt, vous allez voir ça va être hotte (re-pardon).

P.S : la version chez Mozilla n'est pas à jour. Ça viendra. P.S.2 : il y a certainement des bugs sur les tests RGAA3, vos retours sont les bienvenus

Info le 22 décembre : le site où est mis à disposition desktop est en rade, nous essayons de résoudre le problème.